Boulangeries.NosAvis.com, les bonnes boulangeries patisseries de France.

carte de france
Ain Aisne Allier Alpes de Hautes Provences Hautes Alpes Alpes Maritimes Ardèche Ardennes Ariège Aube Aude Aveyron Bouches du Rhone Calvados Cantal Charente Charente Maritime Cher Corrèze Côte d'Or Côtes d'Armor Creuse Dordogne Doubs Drôme Eure Eure et Loir Finistère Gard Haute Garonne Gers Gironde Hérault Ille et Vilaine Indre Indre et Loire Isère Jura Landes Loir et Cher Loire Haute-Loire Loire Atlantique Loiret Lot Lot et Garonne Lozère Maine et Loire Manche Marne Haute Marne Mayenne Meurthe et Moselle Meuse Morbihan Moselle Nièvre Nord Oise Orne Pas de Calais Puy-de-Dôme Pyrénées Atlantiques Hautes Pyrénées Pyrénées Orientales Bas Rhin Haut Rhin Rhône Haute Saône Saône et Loire Sarthe Savoie Haute-Savoie Paris Seine Maritime Seine et Marne Yvelines Deux-Sèvres Somme Tarn Tarn-et-Garonne Var Vaucluse Vendée Vienne Haute-Vienne Vosges Yonne Territoire de Belfort Essonne Hauts de Seine Seine St Denis Val de Marne Val d'Oise

Professionnels, Boulangerie, Patisserie,

Profitez d'une parution dans notre guide totalement gratuite
Créez votre fiche avec une présentation de votre boulangerie patisserie, des photos commentées, ...
Faites fonctionner le bouche à oreille grâce aux recommandations de vos clients
Améliorez le référencement de votre boulangerie patisserie sur Internet (Google, Yahoo, ...)

Boulangeries.NosAvis.com, c'est un guide de plus de 30 000 boulangeries et patisseries

Vos derniers avis

Avis sur Gandin Aléxis à MONCONTOUR

Le pain , les croissants, les gâteaux sont bons,la brioche de qualité inégale manque de beurre quand aux Kouing aman franchement mauvais rien à voir avec ce gâteau Finistérien,on nous propose une sorte de beignet sucré mais pas trop manquant singulièrement de beurre ,rien à voir avec la recette de pâte à painBEURRE ET SUCRE.

Moncontourais

Avis sur Boulangerie de Loverchy à ANNECY

Suite à l achat de sandwichs. Un au jambon et reblochon, l autre la semaine suivante au poulet Mayonnaise et crudités. Ces deux produits étaient très frais, très bons et bien complets. Je recommande

Raybcr

Client de la boulangerie depuis 1998, j'apprécie la gentillesse et disponibilité de Monsieur Maillard, ainsi que celle de tous ses collaborateurs.

Tous ses produits ont un très haut rapport qualité-prix. Au-delà du choix de qualité des pains, nous adorons en famille tant sa viennoiserie, ses délicieux gâteaux que ses savoureuses tartes.

Je le conseille vivement en renouvelant mes sincères compliments-

Darc

J'ai appelée samedi en fin de matinée pour mettre de côté 2 gâteaux pour le début d'après midi.
De 1 la dame a été extrêmement gentille
2: il y avait du choix
3: les gâteaux étaient tellement bons !!!! ( tarte aux citrons meringué parfaitement dosé ni trop sucrée ni trop acide parfaite et la tarte aux fruits trop jolie et tout aussi excellente)

Merci beaucoup !!!! Je recommande 1000x et bravo au(x) pâtissier(s), nous avons passez un super anniversaire !

Clara 🌻

Clara

Avis sur ACPS à HUNDLING

Fidèle à leurs croissants,tant les natures, choco que les beurres. Le pain au lait est top. Les pains spéciaux sont bons et les éclairs, mille-feuille et marbré également

Mimitoutouville

Avis sur Poivre Serge à ANTRAIGUES SUR VOLANE

Très bonne boulangerie, tout est excellent, fait maison, gâteau, tarte, glace, gâteau pour mariage etc... prix raisonnable, de très bonne qualité
J'y vais chaque jour

Daniel07

Avis sur Le Fournil D Oulins à OULINS

Achat pains divers, pâtisserie, viennoiserie, farine et divers produits proposés tous de bonne qualité a un prix très raisonnable. Nous aimons l'accueil du personnel. Jamais déçu depuis l'ouverture.

Tutu

Avis sur E. Leclerc à LACROIX ST OUEN

Très bon accueil du responsable boulangerie.
Il a pesé des baguettes devant moi, surpris qu'elles auraient pu faire moins que les 250 g.
Constaté en mars 2022 : 246 gr à 266 gr. Il m'assure qu'il va vérifier le tarage de sa machine à peser les pâtons.
Le prix ordinaire de la "baguette bien cuite" est de 0,35€. En ce moment Leclerc fait cette baguette à 0,29 € soit 1,40 le kilo.
Le pain est très bon, de qualité et de cuisson qu'on peut facilement comparer avec la boulangerie traditionnelle.
JCB

Jeannot60

Avis sur Le Fournil D Oulins à OULINS

Excellent. Du vrai pain comme on aime a la campagne. Viennoiseries et pâtisseries délicieuses, produits annexes de qualité. Continuez on a besoin de gens comme vous. L'accueil est super sympa.

Tutu

Avis sur Charon Noël à BALAZE

Accueil chaleureux et grande qualité des produits : excellent paneton aux pralines , guimauve au chocolat…

Axel

La boulangerie, comme un coup de baguette magique

L'apparition des premières panifications remontent au XVIII ème siècle mais elle diffère selon la région et les caractéristiques des levures, des farines utilisées sans parler de la cuisson qui a aussi une incidence sur le produit final.

Les pains fendus, dotés d'une belle croute dorée et croustillante, se multiplient et deviennent la référence dans l'histoire du pain en France.

Quelques scientifiques étudient notamment les propriétés du gluten, ingrédient utilisé dans les farines responsables de l'élasticité et de la viscosité des farines céréalières. Il permet l'effet "colle" et stimule la levée de la pâte de préparation des pains.

Dans Paris, à l'époque révolutionnaire, la production boulangère constitue un point d'ancrage social. Son lien avec l'alimentation lui génère une importance qui va la déstabiliser auprès de la population. Pourquoi ? Parce que ce métier si rentable leur induit impopularité et jalousies. Les boulangers sont ainsi obligés de se protéger. Du reste, la famille royale à cette époque, en subira les effets collatéraux en se faisant traités de "boulanger". Un boulanger sera du reste lynché; preuve faite que le boulanger n'était que peu apprécié en raison de la fortune qu'il pouvait amasser en très peu de temps.

Sous Napoléon, la boulangerie est réglementée. Son implantation est réduite ainsi que le prix du pain. On oblige aussi la constitution de réserve de farines.

Les boulangers récalcitrants réussissent à contourner la réglementation en créant des nouvelles catégories de pains fantaisie attractifs.

Le pain apparait comme un réconfort pour les armées impériales qui créent ainsi des boulangeries itinérantes avec des fours métalliques pour cuire des pains pour les soldats. Ces derniers ont contribué à rendre le pain français à la mode et ont permis d'étendre sa notoriété sur toute l'Europe grâce à leurs très grands déplacements.
Une étude sur la technicité des pétrins pour soulager l'humain, se réalise au travers divers pays d'Europe, en Italie entre autres. C'est ainsi que le 1er prototype voit le jour, la lembertine. Trop limitée, cette invention sera ensuite améliorée pour répondre aux exigences hygiène de plus en plus imposées.